Entrepreneuriat : Vendre aisément

Chaque expérience, petite ou grande forge notre éthique. J’en parle rarement mais je tiens à partager une expérience qui m’a permise de comprendre d’où provient la réussite d’une bonne vente.

entrepreneuriat le secret de la réussite blogixie.fr

La qualité avant la quantité

La qualité du service client est importante. On vous l’a déjà dit, mais c’est vrai : Si votre client est satisfait, il reviendra et vous recommandera. Pourtant c’est une règle que je vois souvent mise de côté dans le commerce. 

Il y a un an, j’étais animatrice en parfumerie pour une marque connue. C’était un de mes premiers jobs en interim, pendant les vacances de noël. Je devais réaliser un chiffre d’affaire pour la marque (environ 2000€ par jours). Pour moi, lorsqu’on vendais seule face à nos produits, sans être manager, on doit être très fort. Du moins c’est ce que je pensais. Le premier jour a été naze car je n’avais jamais été un nez. Tout ces parfums, ces odeurs et les termes… C’était pas pour moi. Et un matin en arrivant, j’ai décidé d’être moi-même en pensant que j’aurai l’air laxiste et qu’on me garderai pas. Mais j’ai été vite coupé dans mes pensées. Un couple me rejoint en m’expliquant qu’ils n’ont jamais acheté dans cette boutique et cherche des petits cadeaux pour offrir. Ils ont un profil fermés, ils veulent se débrouillés seuls. 30 minutes plus tard, mes deux clients rejoignaient la caisse avec 6 coffrets de parfums et 1 parfum à l’unité. Au total une vente de 7 produits.

Je savais qu’une réduction de -25% était active pour les clients fidélisés, ayant reçus l’offre uniquement. Ils ne l’avaient pas mais je leurs propose quand même : « Avec tous ces achats, je vous fais un geste de -25% et si vous n’êtes pas client fidélisés, je vous invite à nous rejoindre ».

Ce n’était pas la procédure de vente, mais je me suis mise à la place du consommateur : Ils ont sûrement des achats à faire après être venue ici. Ou : Ils travaillent dur pour s’offrir des produits de haut de gammes. Dix minutes plus tard, ils m’affirment qu’ils ont pu bénéficier de la remise. Ils me remercient, font leurs paquets cadeaux et repartent satisfaits.

Par contre, j’ai pris un risque et j’ai reçue la foudre de ma supérieure. J’ai accordé une remise a des clients sans qu’ils aient le droit d’en bénéficier. J’ai fait un choix et pris des responsabilités seule. Ce n’était pas interdit, il fallait simplement prendre le temps de les enregistrés dans le fichier client avant qu’ils puissent bénéficier de leurs réductions. Pourtant ma responsable les a mal accueillis. Elle refusait de leurs faire ce geste: “Vous avez pas reçu la réduction alors non !”. Elle a encaissée 500€ en quelques secondes, mais ne s’est pas dit qu’en une minute elle bouclerai cette vente. Les clients auraient pu laisser tout les achats et allez chez un concurrent si je ne les avaient pas aidés.

Ce genre d’attitudes fera fuir vos clients et nuira à votre réputation : Les blâmés car ils sont de simples consommateurs. Les diminués ou leur manquer de respects lorsqu’ils méritent une faveur. C’était du bénéfice pour la boutique, mon chiffre d’affaire et les clients. Tout le monde repart gagnant et c’est le plus important.

La relation client

J’ai appris que mon but n’est pas de vendre, mais d’offrir un service de qualité tout en étant moi-même. Et en adoptant cette philosophie : mon chiffre augmentait chaque jour. Il a juste fallu que je garde ma personnalité fun et sympathique tout en apportant un service qualitatif ! Ma responsable ne s’en plaignait plus et a même finie par me recommander aux clients quand ils entraient dans la boutique. Ma façon de faire l’a perturbée au départ et elle a finie par comprendre ma démarche.

Je vous l’ai bien dit, je n’y connaissais rien. Je n’ai jamais ouvert un livre de marketing ou de stratégies de ventes. Je ne poussais pas mon client à acheter, j’étais simplement moi-même, c’est-à-dire : Je suivais les intuitions qui me semblaient justes.

Ce n’est pas de la générosité d’être honnête envers son client. Je ne me plis pas non plus à des caprices puisque c’est moi qui mène la barque. Au contraire, vous recevrez du respect en retour. Vous développerez votre chiffre d’affaire sans efforts. Vous attirez des clients qui recherchent les mêmes qualités que vous.

Dernière astuce: Peu importe le domaine dans lequel vous pratiquez du commerce (retail, médecine, luxe, horlogerie, brocante…). Laissez toujours votre nom sur une carte si vous le pouvez, ou notez le sur un papier quand vous concluez une superbe vente ! Vous créez votre petite notoriété et ça va payer au long terme.

La clé du succès ? Restez vous-même peu importe l’environnement. C’est en acceptant qui vous êtes que vous réussirez aussi professionnellement. Votre travail reflète avant tout votre identité. Ne courrez pas après les conseils 2.0 qui prônent la perfection, ou des astuces qui vous poussent à être dur envers vous-même.

Trompez-vous, faites des erreurs, cherchez toujours à apprendre. Acceptez que vous êtes unique et vous dépasserez vos limites chaque jours.

MAJ 04/12/18

19 Commentaires

  1. Emmanuelle CM
    novembre 14, 2018 / 2:22

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. La qualité est essentielle tout comme le respect et la bienveillance. Certaines entreprises oublient malheureusement leur côté humain et c’est bien dommage !

    • Tatiana
      Auteur
      novembre 22, 2018 / 3:43

      Hello,

      Merci pour ton avis 🙂

      xx

  2. janvier 15, 2018 / 2:20

    Se mettre à la place du consommateur c’est ce qui manque des fois à certains vendeur .

    • Tatiana
      Auteur
      janvier 15, 2018 / 3:59

      Hello Michèle, Exactement c’est important de s’adapter à sa clientèle. Merci d’être passé xx

  3. janvier 8, 2018 / 8:43

    Très intéressante cette réflexion.
    Je ne suis pas du tout dans le commerce mais je trouve vraiment sympa que l’on se mette à la place du consommateur. Cette ouverture d’esprit paie… Un client content en ramènera beaucoup d’autres 🙂

  4. Alexe M
    janvier 8, 2018 / 1:51

    Je pense comme ça en tant que consommateur mais beaucoup d’entreprise ne le comprennent pas malheureusement… C’est mieux de faire bonne impression et d’être honnête pour que le client revienne au lieu de mensonges et des têtes de six pieds de longs qui feront fuir pour toujours !

    • Tatiana
      Auteur
      janvier 8, 2018 / 2:00

      Hello Alexe,
      Exact et le consommateur ressent tou-jours quand on lui ment, souvent il ne dira rien et ne reviendra juste jamais ahah. Merci d’être passé ! xx

  5. janvier 8, 2018 / 7:33

    Belle leçon! Malheureusement, je pense trop souvent peu respecté. Je travaille actuellement dans la vente, et par moments, je suis révoltée par ce que nous avons à faire pour vendre…
    Je fais la stratégie d’être moi-même, pas la “jolie petite poupée marketing” que mon patron voudrait, en général les clients aiment, parfois ca ne passe pas, mais tant pis!

    Bises

    • Tatiana
      Auteur
      janvier 8, 2018 / 1:40

      Hello, c’est sur qu’il faut savoir rester vrai. Et la plupart des techniques de ventes en entreprises sont pas les plus efficaces. Ce serait bien qu’ils laissent les employés prendre des initiatives de temps en temps. Merci d’être passé ! xx

  6. janvier 8, 2018 / 5:38

    C’est certain en tant que consommateur, nous faisons attention aux petits gestes… Et on n’aime pas qu’on essaie de nous tromper…

  7. janvier 7, 2018 / 7:41

    J’ai travaillé dans la vente pendant plus de 6 ans et c’est vrai qu’il est important de prendre soin de ses clients, er ne pas les considérer comme un portefeuille, mais de garder le côté humain. Malheureusement la course au chiffre passe avant tout et les patrons sont jamais trop content, en tout cas ton initiative était top !

    • Tatiana
      Auteur
      janvier 7, 2018 / 8:28

      Coucou,
      Je les comprends mais ils perdent autant de chiffres en négligeant leurs clients et c’est dommage. Merci ! xx

  8. janvier 7, 2018 / 7:24

    Totalement d’accord avec ton approche! C’est vrai que j’ai toujours trouvé ça absurde de devoir se plier à 100% aux règles, sachant que ça pourrait faire fuir les clients. Même en tant que vendeuse/conseillère, ça doit être très gênant de dire “ah ben non nous n’aurez aucune réduction sur 500 balles d’achat”. Ca paraît insensé. Ca fait fuir le client comme tu le dis, et puis ça te met dans une position embarrassante si tu es un minimum dans l’empathie et la compréhension du client. Je pense que suivre ses instincts demande aussi une grosse capacité à assumer ses choix, en faisant fi des règles parfois, et c’est ça qui est génial. On prend un risque, mais si ça paye, on a cet argument pour nous. Bien joué à toi, c’est exactement l’esprit de l’entrepreunariat et je regrette juste que la France soit si frileuse et si rigide à ce niveau… C’est entre les mains des nouvelles générations à présent! 😀

    • Tatiana
      Auteur
      janvier 7, 2018 / 8:25

      Hello,
      Tu as tout dit, c’est une mentalité qui mène à la réussite de chaque entreprises. Et c’est vrai, certains pays sont plus ouvert à ce genre d’initiatives que d’autres ! xx

  9. janvier 7, 2018 / 4:12

    J’ai adoré ton article ! Ton attitude est vraiment celle de la réussite. Tu as su comprendre tes clients et répondre à leur besoin. Je trouve ça assez dingue que tu te sois fait foudroyé par ta supérieure pour avoir fait gagner de l’argent à la boîte finalement. Mais soit ! ça montre surtout qu’elle n’a pas compris le secret qui est comme tu dis : être à l’écoute de soi et de l’autre et agir en conséquence.

    • Tatiana
      Auteur
      janvier 7, 2018 / 4:53

      Hello Sarah,
      Merci beaucoup. J’hésitais à parler de ce sujet, mais il faut faire passer le message ! xx

Laisser un commentaire